HOPITAL INTERCOMMUNAL du Pays de Retz
 
SON FONCTIONNEMENT

L’Hôpital du Pays de Retz fonctionne avec des fonds publics, des collectivités territoriales et la participation des Personnes Agées à leur hébergement.

Son budget d’exploitation annuel de l’ordre de 21 M. euros est assuré à :

• 53% par l’Assurance Maladie (Médecine, Soins de Suite, Forfaits Soins),
• 19% par le Conseil Général de Loire-Atlantique (9% au titre de l’Aide Sociale et 10% au titre de l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie)
• 28% par les Personnes Agées au titre de leur séjour.

Les frais de personnel représentent plus de 14 M.euro, soit 72% du Budget. Les effectifs autorisés en fonction des normes nationales, s’élèvent à 330 emplois Equivalent Temps Plein.

En fait, l’Hôpital emploie plus de 400 salariés, compte tenu de son obligation de fonctionnement 24H/24H, et 365 jours par an.

Les dépenses médicales (Produits pharmaceutiques, et fournitures médicales) s’élèvent à
629 000.00 euros
, soit 3% du budget.

Les dépenses hôtelières regroupant l’alimentation, l’électricité, le chauffage, les travaux de maintenance des installations (Sécurité Incendie, Installations électriques, Gaz, Ascenseurs, Oxygène, etc….), les frais de blanchisserie atteignent 2.722 M. euros, soit 16% du budget.

Enfin, les dépenses d’amortissements et d’intérêts d’emprunts contractés pour la construction des bâtiments de l’ensemble des sites s’élèvent à 1.146 M euros, soit 6.5% du Budget.

L’HOPITAL REND DES COMPTES
En contrepartie de l’argent public avec lequel il fonctionne, l’Hôpital doit rendre un service de qualité au meilleur coût.

Cette qualité se mesure aux normes que l'Hôpital doit respecter :

 

• en qualification de personnel,
• d’homologation de matériel, de protocoles de soins, etc…

Début 2006 l’Hôpital du Pays de Retz fera l’objet d’une visite des experts de l’Agence Nationale d’Accréditation des Etablissements de Santé.

Les tarifs pratiqués par l’Hôpital doivent également s’inscrire dans un ratio Régional pour les services de Médecine et de Soins de Suite, et Départemental pour les services d’Hébergement pour Personnes Agées.

Le paiement des factures et l’encaissement des recettes s’effectue sous le contrôle du Percepteur de PAIMBOEUF selon les règles édictées par la Comptabilité Publique (M21).
Tous les ans, la Chambre Régionale des Comptes transmet au Directeur et au Président du Conseil d’Administration ses observations sur la gestion des comptes de l’Hôpital.

L’ensemble de ces dispositions figure dans le règlement intérieur de l’Hôpital, document consultable sur leur demande par l’ensemble des usagers.